Les Prêtres

/ Les Prêtres

Laurent Jullien de Pommerol

Curé de l’ensemble paroissial de la Croix Rousse depuis 2015, prêtre depuis 2004

Emmanuel Traore

Prêtre auxiliaire étudiant à l’ensemble Paroissial de La Croix Rousse

Philippe Abadie

Ordonné en 1981 pour le diocèse de Mende, incardiné à Lyon en 2012 Le Père Philippe Abadie est professeur 

laurent

Laurent Jullien de Pommerol

  • Ordonné en 2004 à Lyon
  • Vicaire de la paroisse Sainte Anne des Calades (Villefranche s/ Saône) de 2004 à 2007
  • Curé de Brignais de 2007 à 2015 et Chaponost de 2013 à 2015
  • Curé de l’ensemble paroissial de la Croix Rousse depuis 2015

Né en 1973 à Saint-Étienne, dans une famille catholique de trois enfants, Laurent s’est lancé dans la préparation d’une carrière d’ingénieur en agroalimentaire. Musicien dans l’âme, depuis son plus jeune âge, il consacre du temps à ses études musicales, y compris encore maintenant au Conservatoire Supérieur de Musique de Lyon comme élève de Bernard Tétu. Le service militaire l’enverra à Saint-Cyr où il sera répétiteur, au service des jeunes du lycée. La vocation de Laurent a des racines anciennes : c’est vers 10-11 ans qu’il entend un premier appel. Les années scolaires et universitaires se passent sans que cette vocation prenne consistance. Mais des engagements auprès de groupes de jeunes, d’animation chorale, de groupes bibliques valent déjà expérience d’Eglise. Jusqu’à un certain 15 août. Laurent a 21 ans. Il sera prêtre. La propédeutique à Paray-le-Monial est pour lui une année ” fondatrice ” : temps de rupture, de disponibilité, ” oreilles et cœur ouverts “, dans une ambiance de vie fraternelle, année de discernement. C’est aussi, à l’âge adulte, une nouvelle initiation chrétienne : la Parole de Dieu, la liturgie, les grandes familles spirituelles sont au programme. Année difficile aussi pendant laquelle le doute s’insinue parfois. Puis confirmé dans sa décision, les études reprennent dans les séminaires de Paray-le-Monial et Saint-Irénée, avec stages en paroisses à Caluire et à l’Immaculée Conception, Saint Sacrement. Dans sa famille nombreux sont ceux qui à chaque génération ont répondu à l’appel du Seigneur comme religieux(se) ou prêtre. De son oncle Xavier (1913-2004, 67 ans de prêtrise à Lyon), il garde la belle image d’un homme plein de disponibilité et de fidélité dans la durée. En devenant prêtre, Laurent ne renonce pas au bonheur : ” Pourquoi le prêtre ne serait pas heureux ? affirme-t-il. Je le suis aujourd’hui, et compte bien le rester demain. Je suis toujours ébloui par la foi, l’espérance, l’amour que je rencontre chez les gens. Ce n’est pas à faire “tourner la boutique” que je suis appelé, mais à aider chacun à rencontrer le Christ “. Pour lui, le travail en équipe est une sécurité : ” Ensemble, on risque moins “d’aller dans le mur ” ! Mais dans l’image que nous donnons, il y a aussi, même si ce n’est pas toujours visible, la prière : le prêtre ne lit peut-être plus son ” bréviaire” en se promenant dans son jardin, mais il reste fidèle à la liturgie des heures, à l’oraison “. Sa vie dans le célibat posera aussi question à ses contemporains : le monde l’interroge. Mais ce qu’il doit donner à voir, c’est le Christ. Pour son équilibre personnel, Laurent compte aussi sur la musique, un élément de cette beauté qu’il aime à découvrir autour de lui. Mais il reste conscient que sa passion pour la musique ne sera jamais au premier plan ! ” Si ma vie n’est pas unifiée, le dérapage est assuré ! Mais il s’agit moins de tout tenir en main que de prendre les moyens pour l’unifier.

gabriel

Emmanuel Traore

  • Ordonné en 2008 pour le diocèse de Nouna (Province de Kossi au Burkina Faso)
  • Prêtre auxiliaire étudiant à l’ensemble Paroissial de La Croix Rousse

Dans le courant du mois de novembre, le père Emmanuel TRAORE va rejoindre notre Ensemble Paroissial.
Il vient de NOUNA, chef-lieu de la province de KOSSI  au BURKINA-FASO

Dans un premier temps, tout en poursuivant sa formation, il a été nommé prêtre auxiliaire au service de la paroisse de St Irénée en 2019.Il sera prochainement au service de l’Ensemble Paroissial de la Croix-Rousse et logera dans la maison paroissiale de St Denis.

  • Père Emmanuel TRAORE parlez-nous de vous ?

Né en 1979 je suis le 3ème  enfant d’une famille de cinq : deux filles et trois garçons, je suis l’ainé des garçons. Ma famille était catholique, mon père était Catéchiste et travaillait avec les missionnaires. J’ai grandi dans cet esprit, servant d’autel et actif au sein de ma paroisse. J’ai fait ma formation au petit puis au grand séminaire. J’ai été ordonné prêtre le 5 juillet 2008. Après mes études et l’ordination, j’ai servi comme vicaire pendant trois ans en paroisse ; ensuite j’ai été nommé comme formateur au petit séminaire pendant 5 ans : professeur de Français, d’Histoire-Géo et directeur des études pendant 3 ans. Je suis venu en France afin de poursuivre une formation universitaire à Lyon. Et en même temps je suis au service du diocèse qui m’accueille.

  • Quel choix avez-vous fait pour vos études et quels sont vos projets ?

Je prépare un master en Sciences de l’Education, parcours Direction des Organisations Educatives. Participer à la formation des jeunes est la mission que je voudrais remplir. Après trois ans en paroisse dans mon pays et après avoir côtoyé pendant 5 ans les jeunes du petit séminaire, je veux me mettre au service de l’enseignement et de l’administration dans les établissements de mon diocèse et participer à la coordination de l’enseignement catholique.

 

  • Vous êtes au service des paroisses de notre diocèse de Lyon depuis 2019 : que pourriez-vous nous dire des différences que vous avez découvertes entre les ministères à Lyon et au Burkina Faso ?

La mission est la même dans mon diocèse mais nous sommes 2 à 4 prêtres par paroisse. Nous travaillons ensemble. Dans les villes, le lieu paroissial est central, il n’y a pas de regroupement, par contre le regroupement existe dans les villages et les prêtres rayonnent sur un grand territoire. Ici j’ai découvert l’engagement des fidèles, j’ai fait l’expérience de travailler avec les équipes d’animation pastorale.

 

  • Comment voyez-vous votre engagement dans notre Ensemble Paroissial ?

Je souhaite vraiment pouvoir intégrer l’équipe en place et être au service de la mission, tout en poursuivant ma formation. J’ai découvert cet engagement des fidèles et c’est une grande joie de travailler avec ceux qui sont engagés dans cette mission pastorale. Je souhaite aussi pouvoir travailler et faire le point régulièrement avec l’EAP par exemple. C’est important pour moi de partager et d’échanger avec d’autres chrétiens .

 

Merci et bienvenue parmi nous

philippe

Philippe Abadie

  • Ordonné en 1981 pour le diocèse de Mende, incardiné à Lyon en 2012

Le Père Philippe Abadie est professeur à la faculté de théologie de l’université catholique de Lyon. Il est spécialiste de la littérature biblique tardive et de l’apocalyptique juive. Il intervient depuis de nombreuses années d’abord dans les paroisses Saint Augustin – Sainte Elisabeth, puis dans l’ensemble paroissial de La Croix Rousse, lors de prédications le dimanche ou au cours de formation et conférence diverses.